Le langage scatologique chez les enfants – scène de vie

– Scène de vie dans une cabine d’essayage –

Alors que je passais un tee-shirt en cabine d’essayage, Merlin me dit fièrement : « Je t’aime maman… maman chérie… maman caca… maman caca boudin » et il s’esclaffe.

Je me contente de lui sourire et de lui dire : « Cela te faire rire ça, chaton ? » en lui faisant une mine le décourageant à poursuivre sur cette route glissante (nez renfrogné, tout ça). Je le sais plutôt jouette et j’avoue, qu’à force de répétition, je me lasse facilement 😉

C’est alors que j’entends dans la cabine d’en face une petite voix en écho : « Caca, caca, caca, caca…  » et puis immédiatement une voix de femme couper sèchement (de mon point de vue) ce que j’imagine être la voix de son enfant et lui dire « Chut! Tais-toi! Tais-toi tout de suite! Cela ne se dit pas, ça suffit! ». J’imagine ensuite que son enfant lui demande pourquoi Merlin a dit « caca » puisque j’entends cette maman répondre : « Il dit des bêtises, ne répète pas! ».

Merlin me demande : – « Elle dit quoi la dame sur moi, maman ? »

– « Elle ne dit rien sur toi, mon coeur, elle ne parle que d’elle. »

Une scène de vie qui m’offre l’occasion d’aborder la question du langage scatologique chez les enfants.

En dehors du fait que nous avons chacun notre propre seuil de tolérance, je ne m’étais jamais demandé si ma façon de réagir avec mon fils sur le sujet était « appropriée », pour peu qu’il y ait une réaction appropriée entendons-nous. En faisant quelques recherches sur internet, je suis tombée sur un article rédigé par Perpétua Kirby, chercheuse à l’Université de Sussex, qui estime que faire des plaisanteries sur le caca est, pour les enfants, une façon de voir jusqu’où ils peuvent aller, de voir ce qu’ils ont le droit de faire ou non. Elle estime également que ces moments de rires partagés sont précieux pour les enfants et participent à construire la relation. C’est ainsi que se développe leur sens de l’humour et cela soutient l’expression de leurs sentiments. Plusieurs exemples illustrent son avis dans cet article : https://entanglementsjournal.org/hot-bubbly-poo/, que je vous recommande chaudement.

Une lecture qui me conforte dans ce que je mets déjà en place au quotidien et qui vous aidera sans doute à relativiser si le sujet est sensible pour vous jusque là.

Et pour ce qui concerne les jugements portés par cette maman sur ce qu’a dit mon fils, rappelez-vous que les critiques qu’une personne émet à votre encontre est l’expression maladroite d’un besoin qui n’est pas satisfait chez elle.

Cela ne dit rien de vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s