Scène de vie : les tartines du midi

Ce matin, alors que Merlin prend son petit-déjeuner, je prépare le sac pour l’école. J’ajoute dans la boîte à tartines un petit fromage qui n’a de fromage que le nom (c’est ça aussi le lâcher-prise parfois) et mon loulou se rappelle qu’un morceau de quiche au thon l’attend pour le repas de midi.

Il me regarde avec un peu d’appréhension et me dit : « Je ne peux pas changer d’avis? »

Je me sens stimulée, j’ai juste envie de lui dire non. J’étais ravie de ne pas avoir à préparer les tartines du midi, l’une des tâches qui me demande vraiment de prendre sur moi (ne me demandez pas pourquoi, je ne le sais pas encore).

J’accueille intérieurement tout ce que je me raconte : « Il le fait exprès, je lui ai demandé hier si il voulait le reste de quiche et il m’a dit oui, il ne sait pas ce qu’il veut, il ne m’écoute pas quand je lui parle, … ».

Et puis je respire.

Je me mets en lien avec ce que j’ai envie de vivre avec lui ce matin : de la simplicité et de la légèreté.

Pourquoi ne pourrait-il pas changer d’avis ? Est-ce que cela ne m’arrive pas, à moi, d’avoir envie d’une chose la veille et puis plus du tout le lendemain ? Et est-ce que lui préparer ses tartines me coûte vraiment plus que de lui laisser le morceau de quiche ?

« Bien sûr que tu peux changer d’avis. Tu ne veux pas la quiche pour ce midi ? « 

« Non, je préfère une tartine. »

« Ok! »

« Mais on va devoir la jeter alors ? « 

« Non mon coeur, je la mangerai ce midi. »

Il m’a souri et nous avons continué à papoter dans la douceur du petit matin.

Voilà l’occasion pour moi d’aller voir ce qui fait que préparer les tartines ne me fait pas particulièrement kiffer. Vous me direz que c’est un détail… peut-être… et à la fois, ce détail peut, chez moi, avoir une charge émotionnelle démesurée qui fait qu’il m’est parfois difficile de rester en lien avec mon fils.

Et puis j’aime me rappeler aussi que ce n’est pas parce que je suis maman que je trouve toutes les tâches liées à la parentalité passionnantes.

Prendre soin de la relation, à moi d’abord, à nous ensuite, un pas à la fois ❤

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s